PRINT DESIGN
ILLUSTRATION

Pour me contacter, remplissez le formulaire suivant ou écrivez moi directement à hello@eliseenjalbert.com

# 15 – WELCOME BACK, ou la mélancolie, jolie.

# 15 – WELCOME BACK, ou la mélancolie, jolie.
23 mai 2017 atelierhirundo

Nouvelle playlist, nouvel article et un site en cure de jouvence, les mecs.
Du nouveau. Ou plutôt du
renouveau.

C’est aussi le bon moment pour publier cette playlist, que je gardais pour moi depuis quelques temps.
Je n’en avais pas partagé ici depuis longtemps, alors que je continuais à y penser, malgré tout.
J’avais un peu mis de côté ce supplément du site, je l’avoue.

Car, parlons clairement, ça allait BOF-BOF et je n’avais pas vraiment la tête à créer du contenu rédactionnel, ni même musical.
C’est à dire qu’essayer de bosser et faire en sorte que ma vie perso arrête de partir dans tous les sens me demandait pas mal de taff, déjà.

Mais, mine de rien, ça me démangeait toujours un peu de marier des chansons entre elles et de les accompagner d’un petit billet d’humeur. Proposer des nouveautés avec des classiques, toussa toussa.
Ou bien proposer un morceau genre «il est cool» alors qu’en vrai tu sais qu’il CRAINT, mais tu l’ADORES.

Alors je reprends sur le thème «Mélancolie».
Encore, mais pourquoi? C’est plutôt simple: il y a pile un an, j’ai conçu la première playlist après la sale période de choc et de peur qu’on a tous – plus ou moins – plutôt mal vécu, notamment à Paris. Maintenant, la deuxième débarque après des mois improbables qui s’en sont, et au bout desquels mon subconscient a fini par me dire « Eh ma grande, fait pas comme si il ne s’était rien passé. Règle ton problème avec cette soirée ou je vais continuer à t’en faire baver pendant des années. »
Ce que j’ai fait.
Et petit conseil que je pose là, comme ça, dans un coin : si vous avez tendance à foncer sans réfléchir, genre « YOLO ma sœur » pour éviter d’affronter un problème qui vous ronge de l’intérieur, arrêtez tout de suite.
Y’a rien de mieux pour finir par faire n’importe quoiiii.

Maintenant que je me suis un peu retrouvée, j’ai aussi retrouvé mes petites envies.
Celles qui n’ont rien à voir avec mon activité ni même la création: faire des playlists plus ou moins guilty pleasure, avec le même plaisir de les partager.
Une petite playlist accompagnée d’un petit texte n’a l’air de rien comme ça, mais en ce moment c’est un cap que je suis contente de franchir à nouveau.

D’ailleurs, je la nomme «mélancolie» alors que je pourrais aussi bien l’appeler «apaisement» (mais c’est un peu pourri.) Car ce type de mélodies correspond bien avec mon état actuel apaisé, qui réapprend à aimer la douceur et le calme.

Et comme dirait Francis Underwood, regard caméra: «Welcome back.»